eupen

Eupen :la vieille ville en bordure de Vesdre

La ville d'Eupen est connue au-delà des frontières comme une station de cure hydrothérapique. Elle est le siège des autorités administratives de la Communauté germanophone : le Parlement, le Gouvernement et le Ministère. La ville héberge également la seule gare encore en activité dans les Cantons de l'Est. Celle-ci fut construite en 1863 et fut rattachée à la ligne Anvers-Bruxelles-Liège-Aix-la-Chapelle-Cologne.

L'industrie drapière

Dans le passé, Eupen représentait un lieu stratégique de l'industrie du textile. Dès 1680, on fabriquait et exportait des draps fins. L'eau d'Eupen, particulièrement douce, était idéale pour laver la laine fragile.

De nombreuses constructions baroques et de nombreuses maisons de maître témoignent aujourd'hui encore de la richesse de cette époque. Les manufactures de draps et les draperies ont cependant été supplantées par les usines du plastique et du métal ainsi que par le secteur du transport.

Un impressionnant réservoir d'eau

Visitez le barrage de la Vesdre à Eupen.

Il fut érigé entre 1935 et 1951, afin d'assurer l'alimentation en eau d'Eupen, de Liège et du pays de Herve. La " Maison Ternell " quant à elle offre aux amoureux de la nature de nombreuses possibilités de randonnées, un sentier balisé et un musée de zoologie forestière remarquable.

Paradis pour les contrebandiers

Mais durant vos longues promenades, qui vous mèneront peut-être en Allemagne ou aux Pays-Bas, ne vous faites pas attraper à pratiquer la contrebande. En effet, après la première guerre mondiale, Eupen fut surnommée " L'Eldorado des contrebandiers ". Bien avant cela, les habitants de Baelen et de Membach, qui travaillaient dans les fabriques de tissus, faisaient déjà de la contrebande de nourriture au départ d'Eupen (prussienne à l'époque) vers la Belgique. Durant la période nazi, de nombreuses personnes tentèrent de passer clandestinement la frontière tandis qu'après la seconde guerre mondiale, les forêts humaient le café belge qui tentait discrètement de changer de camps.

Situation : au nord de la Communauté germanophone, directement à la frontière avec les Hautes Fagnes Nombre d'habitants : 17 551 Superficie : 103,7 km² Localités : Kettenis, Eupen

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Voyage en Amérique Latine Publicité pour ton site et échange de bannières

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site