ondenval

Ondenval Situation: 3 km au sud-est de Waimes

Lieux-dits: 0 l' Coulée, Thier des Macrâles, Gros Thier, Croix des Sarts, Waud, Côt'hésse, La les rues; Vî Molin. Cours d'eau: Amblève et ruisseau de Steinbach Curiosités: Croix vicinales  Meules du Monument aux morts.

Site remarquable: Vallée de l'Amblève Economie: Agriculture (élevage) Vie culturelle: Chorale Ste Cécile, Groupe des Douze, Les Galapiats, Les Nainsportentquoi Vie religieuse: Eglise St Donat (1751) Kermesse: 1er dimanche d'août Salle: Salle Ledur

Etymologie: Ondenval proviendrait d'Odenge, dérivant d'Aldo, du nom d'un des fondateurs du village. D'autres y voient un rapport avec le dieu germain Odin qui aurait été tué lors d'une bataille à Ondenval. « Odin val » dérivant de « Odin fall » ou « chute d'Odin ».

Tout savoir: Le village d'Ondenval a connu un développement assez différent des autres villages du ban de Waimes. Tout d'abord il s'est développé de part et d'autre de la frontière principautaire formée par le ruisseau de Steinbach qui traverse la localité. La partie est s'appelait d'ailleurs NiederSteinbach, « sous-Steinbach ». Lors du recul de la frontière « Nieder Steinbach» et Ondenval » formèrent une seule entité. Le village se développa aussi au carrefour de deux voies internationales: « le grand stré » venant de Liège par Malmedy et se dirigeant vers le Rhin et la Moselle (Voie des Allemands) et la « Via Mansuerisca » venant d'Aix par Ovifat, Waimes pour gagner le Luxembourg. Village-carrefour, village-frontière, Ondenval sera par le passé un refuge de mendiants et de petites gens, de métèques, roturiers et aventuriers en tous genres.

Ce petit peuple vivait d'expédients. La contrebande, le braconnage, la pêche (les pêcheurs d'Ondenval étaient réputés pour la pêche aux écrevisses), la récolte des baies de genévriers (les peûs d'pèket), la fabrication de balais et autres objets de vannerie, assuraient la subsistance des gens. En 1668 plusieurs maisons d'Ondenval seront incendiées par des hommes du général français Boutteville pour venger la mort d'un de leurs soldats tué par un paysan retiré dans le Moulin. En 1751, faisant valoir l'abondance de voyageurs, ils obtiennent l'autorisation d'ériger une chapelle. Le Révérend Renard sera leur premier chapelain.

En 1881 un cimetière commun avec Thirimont est érigé à mi-chemin des deux villages.

L'histoire d'Ondenval est aussi agrémentée de quelques légendes. Les Sotais du Waud, et les fameuses « pierres de sotais» en réalité des meules à grains. D'autres se rapportent aux personnages hauts en couleurs comme Mathieu d'ol Hazote, Servâ Cappe, le Grand de Rôbroû. Ondenval.be

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Commentaires (1)

1. a 02/08/2009

bien

Ajouter un commentaire
Voyage en Amérique Latine Publicité pour ton site et échange de bannières

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site