José

Anciennement, ce territoire s'appelait Angelgiagas. Sous le règne de Notger, ce nom est devenu Engelzeis et plus tard, Endelzeis. Au 14ème s., Endelzeis s'est latinisé et est devenu Enjosée.

La plus grande partie de cette localité appartenait à l'Avouerie de Fléron et à la Principauté de Liège. Elle échappait ainsi à la juridiction du Limbourg et c'est pourquoi, lorsque quelqu'un avait commis un crime sur ce dernier territoire, il se sauvait à José ou il était à l'abri des poursuites de la justice.

Eglise de José (alt.: 268 m.).

Image hébergée par servimg.comEn 1745 fut construite une première chapelle dédiée à St Antoine d'Egypte qui fut érigée en succursale en 1842 par le roi Léopold I. En 1908, une nouvelle construction fut édifiée sur l'emplacement de l'ancienne et elle fut consacrée le 11 juin 1911. L'intérieur est orné de jolies peinture.

"Ferme d'Angelgiagas" .

Image hébergée par servimg.comEn 796, cette ferme, ainsi que d'autres propriétés, furent offertes en cadeau de noces par Charlemagne à sa fille Emma.

 

Ancienne propriété Dartois

. Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.comAncienne résidence du maire de José car ce n'est qu'en 1838 que le village de José fut rattaché à la commune de Battice.

A remarquer dans cette propriété, le cadran solaire et dans le parc, un if huit fois centenaire qui nous rappelle qu'autrefois, ces arbres étaient utilisés pour la fabrication d'arbalètes.

La culture des ifs a décliné avec l'invention de la poudre et donc des fusils.

La ferme située à droite (Village, 52) formait autrefois avec le numéro 54, une seule brasserie.

C'est en 1780 qu'on divisa ces deux propriétés.

Au-dessus de la porte d'entrée, jolie pierre armoriée.

Tilleul clouté du Coftice.

En cet endroit, il y a une vingtaine d'années, s'élevait un tilleul dont le diamètre avoisinait les six mètres. Ce tilleul était piqué de plusieurs milliers de clous dont d'énormes qui servaient peut-être à y grimper. La croyance populaire disait qu'il fallait toucher avec un clou l'endroit où l'on avait mal et aussitôt le planter dans un vieux tilleul. Le mal devait disparaître au fur et à mesure que le clou pénétrait dans le bois.

Cet arbre ne tarda pas à devenir blindé de clous et à constituer une masse métallique telle que la foudre s'abattit sur lui, le détruisant.

Actuellement, dressé sur ce petit tertre, ne subsiste qu'un plus jeune.

Jadis existait aussi aux Six Fontaines, à Herve, un autre tilleul.

Ancien charbonnage des Xhawirs.

Les plus anciens travaux dans cette mine datent de 1530 mais officiellement, ce charbonnage fut mis en exploitation du 20 septembre 1870 au 1er juillet 1969, jour de fermeture de la mine.

La belle fleur tomba en octobre 1970 (belle fleur = chassis à molettes, molette = roue dentelée).

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Voyage en Amérique Latine Publicité pour ton site et échange de bannières

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×