Vallée de la Helle

La Helle.

Dès les premiers siècles de notre ère, cette rivière a formé, comme la Hoëgne et l'Eau Rouge, la ligne séparati ve des cités ("civitates" romaines) puis évêchés de Tongres (Liège) et de Cologne.

Elle fut aussi, sous l'ancien régime, la limite entre les duchés de Limbourg et de Luxembourg (depuis les hauteurs fagnardes jusqu'au confluent Miesbach), de Limbourg et de Juliers (entre le confluent Miesbach et le confluent Spoorbach). De 1815 à 1919, elle marqua la frontière entre les Pays-Bas puis la Belgique et la Prusse

La Helle est assurément avec la Hoëgne, l'une des rivières fagnardes les plus connues et les plus fréquentées. Sa source authentique est la Verdte Fontaine, dont on découvre la vasque envahie de sphaignes un rien à l'est de la borne FICI sud et à moins de 800 m du signal de la Baraque Michel. Mais elle est bientôt rejointe par les eaux de la Fontaine Périgny que lui amène un drain artificiel. En contrebas des Wez s'esquisse la vallée, d'orientation est tout d'abord.

Notre rivière en longe la lisière sud et baigne le pied de la borne Marie-Thérèse.

A une soixantaine de mètres de la première, deux autres bornes les K.N.W.B. et B-P 157 sont juchées à une courte distance l'une de l'autre sur un petit escarpement qui domine la rive gauche d'un ruisselet issu de la Fagne Raskin. Ce Ru des Wez va rejoindre la Helle à 300 m de là,...

L'endroit où se trouvent rassemblés ces trois vestiges fameux de l'histoire du Haut Plateau se nomme traditionnellement "Les Trois Bornes".

Parvenue dans l’angle nord-est de la Fagne Wallonne, la Helle quitte la réserve naturelle et entre en forêt. C’est le site de la Rakesprée, où s’observent de très belles "xhavées". Son cours prend une orientation est nord-est,  Elle se continue dans un bois clair de bouleaux et de chênes à l'est du Geitzbusch: les Petit et Grand Bongards, dénommés aussi Bungert.  Les feuillus de Eckel dominent ensuite la Helle, qui dessine à leur pied une courbe assez raide sous un escarpement abrupt d'une dizaine de mètres de hauteur. L'on peut y observer une tourbière suspendue, c'est-à-dire active, bien en surplomb. Le nom d' "Escarpement du Bongard" lui a été donné.  Sur sa rive droite, le Herzogenhugel dresse bientôt la masse de ses roches si particulières ( tonalite) qu'une importante carrière éventre face à la Helle.

La Helle poursuit sa courbe vers Eupen, où elle rejoint la Vesdre, en marquant la limite entre le Hertogenwald Occidental et le Hertogenwald Oriental.

Image hébergée par servimg.com

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

1. arthritis (site web) 29/10/2012

I came across jacquesjgb.e-monsite.com and i love it !
psoriatic arthritis

http://arthritissymptomstreatment.blogspot.com/2012/10/what-is-arthritis_28.html

2. betonboxing (site web) 20/08/2012

jacquesjgb.e -monsite.com est mon numéro 1 site maintenant

http://www.ufc-purbach.at/home/index.php?option=com_fireboard&Itemid=71&func=view&catid=2&id=12#12

Robert Stieglitz Arthur Abraham odds
Dan Henderson Jon Jones betting

Ajouter un commentaire
Voyage en Amérique Latine Publicité pour ton site et échange de bannières

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×