Brackvenn

Brackvenn

Ce nom désigne les fagnes situées de part et d’autre de la route Eupen – Montjoie, entre Neu–Hattlich et Mützenich. La Brackvenn est la partie la plus occidentale des "Fagnes du nord–est", ensemble qui avec le Kutenhart, le Steinley et l'Allgemeine Venn constitue le second pôle de la Réserve naturelle domaniale des Hautes Fagnes.

Le mot "Brach" (ou "Wrack"), qu'on retrouve dans divers toponymes de nos régions et, entre autres dans ce secteur, signifie "terre inculte" et, par corrélation, "Terre d'usances" (de pacage).

A l'ouest, un dôme de 620 m d'altitude – en fait un col très atténué – forme l'assise de la tourbière principale de la Brackvenn : c'est le célèbre "Kôningsliches Torf – Moor", ou "Misten". 

La Brackvenn représente une étendue de près de 350 ha et groupe des entités fagnardes très diverses. La grande tourbière des Misten, où Torf-Moor, s'en dégage nettement du point de vue phytosociologique, de même que la fagne des Puzen, si riche en lithalses

Au point de vue floristique, on observe dans les Misten de nombreuses espèces de sphaignes en association avec des narthécies. Des plages de rhyncho spore bla nc occupent les endroits où la tourbe a été dénudée; il est souvent accompagné de l'algue Zygogonium ericetorum et de rossolis à feuilles rondes. A l'est de la tourbière, la sole des anciennes exploitations est colonisée par l'association à callunes et airelles. La bordure orientale des Misten, où l'on a aussi exploité la tourbe, héberge les plantes de la tourbière haute: sphaignes et linaigrettes vaginées avec des îlots de molinies.

Avec celles de la Fagne Wallonne et de Cléfaye, la tourbière des Misten est une des trois grandes tourbières considérées comme « intactes » et « actives » sur le Haut Plateau.

Image hébergée par servimg.com

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Voyage en Amérique Latine Publicité pour ton site et échange de bannières

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site