la croix des fiancés

Image hébergée par servimg.com

C'est, sans aucun doute, la plus connue de toutes les croix des environs.

Dressée à côté de cette borne marquée B (Belgique) et P (Prusse) elle rappelle la fin tragique de deux fiancés morts en fagne en janvier 1871. François Reiff de Bastogne , terrassier travaillant au barrage de la Gileppe, et Marie Solheid de Xhoffraix, servante à Hâlou près de Limbourg quittèrent jalhay le dimanche 22 janvier 1871. Ils voulaient se rendre à Xhoffraix, chercher les pièces nécessaires à leur mariage. Une épaisse couche de neige recouvrait la fagne et la tourmente faisait rage.

On ne devait plus jamais les revoir.

Ce n'est que le 22 mars qu'un douanier allemand découvrit au pied de la borne 151 le corps de la jeune fille. Dans son corsage, François avait glissé un billet écrit au crayon: "Marie vient de mourir et je vais le faire aussi". Son cadavre fut retrouvé un peu plus tard , deux kilomètres plus loin, vers Solwaster. La croix fut inaugurée le dimanche 20 septembre 1931.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Voyage en Amérique Latine Publicité pour ton site et échange de bannières

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×