Créer un site gratuitement Close

TREFLE D'EAU

TREFLE D'EAU

CARTE D'IDENTITE.

Nom scientifique: Menyanthes trifoliata L. Nom français usuel: Trèfle d'eau. Nom néerlandais: Waterdrieblad ("feuille triple d'eau"). Nom allemand: Sumpf-Fieberklee ("trèfle de fièvre de marais"). Noms wallons: Tréblène du marasse (Verviers), Trimblêne du fagne (Malmedy), Pîd d'âwe (Robertville). 

Le Trèfle d'eau est une plante à fleurs de la famille de Ményanthacées. Il s'agit d'une famille de plantes herbacées vivaces, des lieux aquatiques ou marécageux, qui compte une quarantaine d'espèces, dans les régions tempérées et chaudes. Elle a souvent été rattachée à la famille des Gentianacées, dont elle se distingue pourtant par des caractéristiques morphologiques déterminantes (feuilles alternes, notamment). Le seul autre representant belge de cette famille est le Faux-nénuphar (Nymphoides peltata (S.G. GMEL.) 0. KUNTZE), qui se rencontre surtout en région flamande.

ETYMOLOGIE.

Le Trèfle d'eau est ainsi dénommé à cause de sa feuille composée de trois folioles comme celle du Trèfle, auquel il n'est absolument pas apparenté.

Son nom scientifique provient du grec Minyanthes triphyllon, de minuthô, "diminuer", et anthos, "fleur" car la fleur s'épanouit peu de temps; triphyllon fait allusion aux trois folioles.

SIGNES PARTICULIERS.

Le Trèfle d'eau est une plante aquatique, dont les feuilles et les fieurs s'élèvent de 15 à 50 cm audessus de la surface de l'eau.

La tige, rougeâtre et épaisse comme le doigt, rampe sur la vase. Les grandes feuilles, longuement pétiolées, sont composées de trois folioles ovales aux bords sinueux ou faiblement dentelés, avec une large nervure médiane.

Les fleurs, hermaphrodites, sont réunies par 1 0 à 30 en grappes terminales dressées. La corolle, d'un blanc rosé, d'environ 1,5 cm de diamètre, est remarquable par ses cinq pétales soudés, frangés de longs cils blancs.

L'ovaire supère donne pour fruit une capsule globuleuse aux nombreuses graines.

VIE DU TREFLE D'EAU.

Le Trèfle d'eau fait partie des Hélophytes, c'est-à-dire des plantes enracinées dans la vase, qui survivent à l'hiver grâce à leurs bourgeons immergés.

Il fleurit en mai-juin. La pollinisation est assurée par les abeilles et les bourdons qui, en récoltant le nectar au fond de la fleur, se chargent du pollen jaune orange qu'ils déposeront sur le stigmate de la fleur qu'ils visiteront ensuite.

La fleur fécondée développe un fruit sec qui s'ouvre par deux ou trois valves et libère ainsi des graines d'un brun orange, assez lourdes, qui se dispersent en flottant sur l'eau.

LE TREFLE D'EAU DANS LA NATURE.

Le Trèfle d'eau croit jusqu'à plus de 2.000 mètres d'altitude, en Europe, en Asie et en Amérique du Nord, dans les prairies flottantes des tourbières, dans les bas-marais, au bord d'étangs tourbeux et de rivières, mais toujours dans des milieux exempts d'apports azotés. En Belgique, c'est une plante typique des marigots des tourbières basses acides de Campine et des plateaux ardennais, où elle est rare, alors qu’elle est très rare ailleurs.

L'HOMME ET LE TREFLE D'EAU.

Le Trèfle d'eau n'est pas dénué de propriétés médicinales. Il stimule la sécrétion des sucs digestifs et de la bile. Il a été employé contre les maux d'estomac, le manque d'appétit et les mauvaises digestions, mais aussi contre les maladies du foie.

Image hébergée par servimg.com

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Voyage en Amérique Latine Publicité pour ton site et échange de bannières

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site